Nos projets

Voici quelques-unes parmi plus de 2 000 écoles que soutient Labdoo en leur fournissant des ordinateurs portables éducatifs. Consultez la liste complète sur le tableau de bord des écoles

Gujranwala, Pakistan: Zephaniah Free School

Aidez Zephaniah Education Zephaniah Education à améliorer le statut des femmes par l’éducation et l’autonomie.

Pakistan project

“Chère équipe Labdoo. Merci pour le merveilleux cadeau que vous nous avez fait : nous avons ouvert deux nouvelles écoles il y a à peine deux mois et nous y utiliserons certains de vos appareils. Je suis très heureux de vous annoncer que désormais 300 enfants, jeunes filles et femmes pourront bénéficier de cours grâce aux ordinateurs portables que vous nous avez fournis. Respectueusement. Sœur Zeph.“

Enfant, il arrivait à Sœur Zeph d’être un peu rebelle. Elle faisait souvent des pitreries à l’école et mettait en boîte ses camarades. Mais elle avait un rêve : devenir un jour avocate. À treize ans, son premier article sur les droits de la femme est publié dans Jung, un journal très célèbre au Pakistan. Puis, au cours de son adolescence, un incident change sa vie à jamais.

“J’ai quitté mon école quand j’étais en septième année, raconte Sœur Zeph. Un jour, j’ai décidé de ne plus jamais y retourner. Je me suis sentie tellement humiliée par ce qu’il s’était passé. Je m’étais lancée dans un discours devant ma classe, en me comportant comme un professeur. J’étais debout sur la chaise de notre professeure, lorsqu’elle est entrée dans la classe. Très en colère, elle s’est mise à me frapper pour ma petite tirade. Devant mes camarades de classe. J’ai pleuré à chaudes larmes. J’étais blessée mentalement et psychologiquement. Ce n’était pas la façon dont il faut enseigner à une enfant.”

Ainsi, à 13 ans, Sœur Zeph a dit à ses parents qu’elle voulait arrêter l’école et qu’elle avait un autre plan : elle créerait sa propre école où elle enseignerait à d’autres filles au Pakistan.

[lire ici la suite de l’histoire…]

Lien vers le projet: https://zephaniaheducation.org/

Nyilima, Kenya: Programme international Kar Geno

Aide Kargeno.org en fournissant des appareils Labdoo pour leur programme d’échange et de mentorat en ligne. Pour les enseignants et les étudiants.

Kenya project

“En Luo,  Kar Geno veut dire “le centre de l’espoir”. Depuis plusieurs années, l’organisation cherche et met en place des réseaux d’aide, de durabilité et d’espoir au sein de la communauté du comté d’Asembo. J’ai entendu parler de l’existence de cette organisation par le biais d’un site appelé Moving Worlds, où l’on peut proposer ses compétences pour améliorer la vie d’une communauté. Raphine Muga, l’un des fondateurs de Kar Geno, a manifesté de l’intérêt pour mes compétences en tant que photographe et, après un échange par mails et quelques rencontres par Skype, notre histoire a pu commencer.

Juste avant de partir au Kenya, Raphine m’a demandé si j’étais prêt à faire mon voyage de Charleston SC, vers l’Afrique avec deux ordinateurs portables remis en état, généreusement fournis par Labdoo. J’ai accepté le poids supplémentaire dans mon bagage à main et j’ai fait le long voyage à travers le monde.”

Ce projet, lancé en collaboration avec kargeno.org, connecte des écoles par le biais d’un programme d’échange impliquant du volontariat et du mentorat en ligne pour les enseignants et les élèves. Les écoles des pays en pays émergents ont ainsi l’opportunité de communiquer et d’apprendre avec leurs homologues dans des pays développés.

[continuer à lire cette histoire…]

Lien vers le projet: https://kargeno.org/newDir/

India, Tiruvannamalai: Arunachala Rising Sun

Encouragement et soutien éducatif à 530 enfants de huit écoles ouvertes après les heures de classe dans les bidonvilles de Tiruvannamalai.

India project

Les enfants vivant dans les bidonvilles de Tiruvanamalai et dans les villages environnants ont peu d’espoir d’accéder à une éducation de qualité. Les écoles sont inadéquates et la plupart des enfants grandissent dans des familles qui n’ont pas les moyens de payer pour leur éducation. La solution, simple mais très efficace, a été la création de huit écoles du soir qui offrent désormais un environnement encourageant et un soutien éducatif à 530 enfants. À notre époque, les compétences informatiques sont cruciales pour améliorer ses chances et se projeter dans l’avenir. Grâce aux ordinateurs portables qui ont été livrés aux différentes écoles du soir, les compétences informatiques sont désormais enseignées efficacement à un grand nombre d’étudiants.

[en savoir plus sur ce projet…]

Lien vers le projet: http://www.arunachala-rising-sun.ch/en/ueberuns_wer.asp